Tu l’apprendras tôt ou tard, en dehors d’être une adepte du Yoga depuis plusieurs années maintenant, je suis également une grande passionnée de voyages.
C’est d’ailleurs de cette passion que vient le nom de ce blog, oui la vagabonde du Studio Vagabonde, c’est bien moi !
Il était donc très important pour moi de te parler de ce voyage qui à changé ma vie, et j’ai du coup profité de l’évènement inter-blogueurs du blog Stalimapics, le blog d’une famille d’expatriés au Québec dont j’aime beaucoup l’univers, pour te raconter mon histoire.


Si toi aussi tu aimes le voyage et que tu penses t’expatrier un jour, je t’invite d’ailleurs à aller jeter un coup d’oeil à cet article sur les 10 étapes indispensables pour démarrer ton projet, qui est ciblé sur un projet d’expatriation mais qui pourrait très bien s’appliquer à d’autres domaines.

Mais revenons donc à nos moutons veux-tu ?
Car si je t’écris aujourd’hui c’est bien pour te raconter ce voyage sans lequel je ne serai pas ici en train de parler de Yoga.
Ce voyage c’était en Décembre 2019, en Inde, à Rishikesh plus précisément, dans le but de passer mon YTT 200 heures.
Alors si tu demandes encore ce que c’est qu’un YTT 200 heures, pourquoi j’ai décidé de partir en Inde, comment ça s’est passé, et ce que ça a vraiment changé dans ma vie tu es très bien tombé(e).
Car c’est exactement ce dont je vais te parler dans cet article !

YTT ouverture

Le YTT c’est quoi ?

Traduis de l’anglais, YTT c’est l’acronyme pour Yoga Teacher Training.
En français tu pourrais traduire ça comme la Formation pour professeurs de Yoga.
Le YTT c’est donc très simple, c’est une formation qui te permet de devenir professeur de Yoga diplôme(e).

Des YTT il en existe dans presque tous les pays du monde, dans de nombreuses langues différentes, et pour tous les styles de Yoga que tu peux pratiquer.
Ainsi, si tu as envie de devenir prof de Yoga spécialisé en Yin yoga, une petite recherche google pourra te proposer des formations de 200, 300 ou 500 heures à Bali, New York ou Marseille par exemple, diplôme à la clé.

Ce qu’il est important de retenir sur le YTT c’est qu’il n’en existe pas deux qui soient identiques.
Suivant le pays, l’école ou le style de Yoga pour lesquels tu opteras ton expérience sera complètement différente, et ça, c’est sans compter sur les camarades qui feront partis de la formation avec toi, qui bien évidement, n’auront pas tous le même caractère.

Pourquoi j’ai décidé de partir en Inde pour passer mon YTT ?

Mais alors quel a été le déclic ?
Pourquoi donc est-ce que j’ai eu envie d’aller me fourrer au fin fond des montagnes indiennes, au pied de l’Himalaya pour passer un diplôme de prof de Yoga ?
Moi qui étais pâtissière et passionnée de voyage, je n’aurais jamais imaginé il y de ça 2 ou 3 ans que ma vie prendrait ce chemin là !

Et pourtant !

Et pourtant, c’est en planifiant un joli voyage de 3 semaines au Sri Lanka juste après la fin de mon dernier contrat de pâtissière en restauration que j’ai eu le déclic.
Ça peut paraitre bête et simple dit comme ça mais j’ai regardé le film “Manges, pries, aimes” de Ryan Murphy.
Dans ce film Julia Robert, en pleine crise existentielle décide de prendre une année pour elle et d’aller en Italie pour manger, en Inde pour prier et à Bali pour aimer, en gros quoi !

A l’époque j’étais déjà une grande adepte du Yoga depuis plusieurs années et ce film m’a inspirée.
“Apres tout pourquoi pas moi ?” C’est ce que je me suis dis après avoir réalisé que je n’avais aucune restriction dans le temps, et qu’en fait le Sri Lanka c’est juste au sud de l’Inde donc pourquoi pas ?
Bref c’était l’occasion rêvée de réaliser un but que je ne m’étais même pas encore fixé.

C’est donc après plusieurs jours de recherches intensives sur google pour trouver la bonne formation, dans la bonne école, dans la bonne ville et pendant la bonne période que je me suis lancée.
J’ai réservé ma place pour la formation YTT 200 heures Hatha/Ashtanga avec le centre World Peace Yoga à Rishikesh, du 2 au 28 décembre 2019.
Je ne savais pas vraiment encore dans quoi j’allais me lancer mais j’avais hâte d’y être pour de vrai !

Diplome YTT

Ce à quoi je m’attendais

Pour être honnête avec toi je ne savais pas vraiment dans quoi je m’apprêtais à mettre les pieds.
Et j’ai beau faire de mon mieux pour rester optimiste la plupart du temps, je me préparais un peu au pire avant d’arriver sur place.

En gros, je m’attendais à souffrir, à transpirer sur mon tapis, à travailler dur tout en étant complètement dépaysée par un environnement que je ne connaissais qu’à travers les films que j’avais pu voir sur l’Inde.
Je ne m’attendais pas à un très grand confort mais je pensais au moins qu’il y ait du chauffage à l’intérieur des bâtiments et que je puisses faire des lessives régulièrement après avoir transpiré comme un boeuf…

Pour ce qui est de la formation en elle même je m’attendais à beaucoup de rigueur et je pensais que je sortirais capable de donner des cours comme une pro.
Je pensais aussi passer la plupart du mois au sein de l’école, à suivre des cours ou à apprendre seule de mon côté. Je ne pensais pas vraiment pouvoir sortir et découvrir Rishikesh et les charmes qu’elle a à offrir.

Bref tu t’en doutes surement, ça c’est pas vraiment passé comme c’était prévu dans ma petite tête !

Comment ça s’est passé ?

Je ne vais pas te mentir, la première chose qui a retenue mon attention à mon arrivée c’était le froid !
Oui, je suis frileuse et j’ai bien conscience d’avoir décidé de partir au pied de l’Himalaya au mois de Décembre.
Seulement je m’attendais a ce qu’il y ait des chauffages en Inde, comme chez nous en Europe quoi ! Et bien tiens toi le pour dit, le chauffage c’est pas automatique là bas.
Bon après il y aussi beaucoup de vendeurs de pulls en cachemire et de chaussettes chaudes donc je me suis débrouillée avec ça.

Pour ce qui est de la formation je m’attendais a souffrir et j’ai souffert.
Pas tout suite non, car ce genre de formation est ouvert à tous y compris les débutants donc la difficulté des cours vient progressivement.
Mais 4 heures de Yoga dynamique 6 jours sur 7 pendant presque 1 mois, tout en lutant contre le froid je te laisses imaginer les courbatures…

Les cours quand à eux était tous très intéressants et j’en ai énormément appris sur l’histoire et la philosophie du Yoga.
Je reviendrais dans un autre article sur les détails de la formation car encore une fois j’ai des tonnes de choses à te raconter là-dessus.

J’ai également eu plein de temps pour profiter de Rishikesh, de ses voyants, de ses lectures des lignes de la main, de la beauté du Ganges turquoise, des vaches libres d’aller faire du shopping elles aussi, des temples où l’on chante des mantras sans arrêt et des restaurants avec vue. Le tout très bien accompagnée par mes nouveaux amis de la formation, venus d’horizons bien différents eux aussi.

Quand au fait d’être capable d’enseigner le Yoga aux autres tu dois t’en douter ça ne vient pas en un mois.
Comme pour toute discipline l’enseignement du Yoga demande de la pratique, pour gagner confiance en soi et savoir transmettre les bons gestes et les bons mouvements.
Donc non, je ne suis pas sortie de la formation 100 % prête à ouvrir mon propre studio mais j’y travaille !

Vache Rishikesh

Qu’est ce que ça a changé pour moi ?

Tu dois alors te demander pourquoi ce voyage et cette formation ont changé ma vie, non ?

C’est simple, je me suis lancée dans cette aventure dans l’idée de perfectionner ma propre pratique du Yoga.
Je n’avais en tête que la partie Asana du Yoga. Et j’ai découvert un univers complet qui agit sur tous les aspect de la vie d’une personne.
De la respiration au sommeil, en passant par l’alimentation et nos relations avec nous même et les autres, le Yoga offre des codes pour vivre en toute sérénité.

Ce mode de vie, ce côté spirituel, ce principe d’union entre toute chose, visible ou non m’a tellement touchée que je ne pouvais pas simplement retourner à ma vie d’avant.
Je ne pouvais pas rentrer chez moi sans partager ce savoir que j’avais gagné lors de ce voyage.

Ce aussi la raison pour laquelle je suis ici en train de t’écrire d’ailleurs !

Le mot de la fin

Voilà, nous touchons maintenant à la fin de l’histoire de mon YTT à Rishikesh et tu sais désormais pourquoi ce voyage à changé ma vie.
Mon histoire ne t’apprends surement rien que tu connaisses déjà mais j’espère que j’aurais su te faire voyager avec moi le temps d’un article.

Bien sûr n’hésites pas à partager avec moi tes questions, tes doutes et tes suggestions pour de futurs articles, je serais ravie de les recevoir et de te répondre.

Yoga au bord du Gange

Je te souhaite une très belle journée,

Namasté,

Aurlane

Partage des paillettes
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous pouvez également aimer :

5 commentaires

  1. Je trouve cela super de suivre ainsi ses rêves et d’être prête d’aller si loin pour te développer toi et puis ensuite développer les autres. J’aime beaucoup la vache qui fait du shopping 😀

    1. Merci Lara !
      Honnêtement quand j’ai réservé ma formation tout allait très bien, c’est juste deux jours avant d’arriver en Inde que je me suis vraiment rendue compte de ce que je m’apprêtais a faire !
      Et pour les vaches du shopping c’est assez courant en Inde, elles viennent même manger au restaurant quelques fois 😉

  2. Wow ! Il fallait oser. D’un point de vue reconversion, je pense que tu n’aurais pas pu faire mieux ^^ De la pâtisserie au Yoga il n’y a qu’un pas… lol Bravo pour cette belle aventure! Et merci pour ta participation à l’événement inter-blogueurs. 🙂 Du coup, ma curiosité prend le dessus : c’était un “pack all inclusive” sur place ? “nourri logé blanchi? Une fois ton YTT en poche, tu peux exercer le Yoga “librement” (en France du moins) ? La formation était en anglais ? Je trouve ça tellement dingue, mais si inspirant, bravo d’avoir suivi tes rêves !! 😀

    1. Merci Steve pour ton commentaire !
      Oui c’est vrai que c’est assez original comme transition mais je reste dans le bien être des autres en quelques sortes !
      Oui, la formation incluait le logement ainsi que tous les repas et des excursions le dimanche. En toute logique, une fois le diplôme en poche tu peux exercer le métier de prof de yoga partout dans le monde.
      Et oui, la formation était en anglais mais je sais qu’il existe des endroits où les formations sont traduites en français également.

  3. J’ai trouvé ton article très inspirant. C’est bien de voir que tu as suivi ton instinct et que tu es partie vivre une de tes passions au maximum. Tu me donnes envie d’apprendre le yoga. Peut-être est-ce que je viens de trouver ma prochaine compétence à apprendre grâce aux techniques que j’enseigne.

    Je te souhaite une excellente journée,

    Au plaisir !

Laisser un commentaire

Guide gratuit !

Reçois " Le guide complet pour débuter le Yoga seul(e), chez toi et gratuitement"

%d blogueurs aiment cette page :